Je pousse mon premier cri en 1972, à la Plata, non loin de Buenos Aires en Argentine.

Dans les années 80, en France, c’est au conservatoire que je commence ma formation musicale initiale : violoniste, 1er prix de formation musicale et classes d’écriture musicale auprès de Stéphane Delplace. Puis je me mets à la basse électrique, et pendant les années 90, jouant de cet instrument dans plusieurs formations, j’explore divers genres musicaux : jazz, funk, rock, pop. J’arrange alors aussi, ou compose quelques morceaux dans un langage plutôt jazz. Pendant les années 2000, je décide de suivre plusieurs formations techniques et exerce quelques temps la fonction de technicien du son. Notamment je travaille en tant qu’assistant monteur son  sur le film “L’Homme de sa vie” de Zabou Breitman en 2006. Mais c’est à la composition et à la pédagogie que je continue de me consacrer prioritairement.

 

composition

Pendant les années 2000, je me tourne vers la musique de film. Au gré des rencontres, je compose la musique de plusieurs courts métrages et films institutionnels. Des sociétés de production me commandent également de la musique pour des films publicitaires.

En 2003, j’ai l’opportunité de devenir, le temps d’une mission plutôt technique de quelques mois, l’assistant du compositeur de musique de film Alexandre Desplat.
En 2006, lors de mon expérience de montage son sur le film “L’Homme de sa vie”, la réalisatrice Zabou Breitman me donne l’occasion de lui présenter des propositions de musique pour son film. C’est à ce moment que j’invite mon vieil ami d’enfance et musicien talentueux Francis Mimoun à former avec moi un duo de compositeurs. Nous proposons ainsi à Zabou un ensemble de morceaux que nous composons pour son film. Même si ceux-ci ne sont pas retenus, par la suite, c’est toujours sous la forme de ce duo que nous nous présentons aux professionnels du cinéma que nous rencontrons, notamment des “superviseurs musicaux”. Ceux-ci nous commandent des créations musicales, sur le principe de l’appel d’offre, pour divers projets de longs métrages : “The Job” (finalement jamais réalisé), “Contre-enquête” de Frank Mancuso, et enfin “Micmacs-à-tire-larigot” de Jean Pierre Jeunet, par l’intermédiaire d’Edouard Dubois.

Désormais, dans mon activité de compositeur, je privilégie des projets plus personnels.

 

enseignement

En 2004, je m’engage dans la voie pédagogique. J’enseigne la MAO (musique assistée par ordinateur) et dispense des cours sur les spécificités artistiques et techniques de la musique de film (axe de recherche qui me passionne depuis mes premières musiques de courts métrages).
J’enseigne à EICAR (école d’audiovisuel), à ATLA (école de musiques actuelles), au CIFAP (centre de formation pour les professionnels du spectacle) où je co-anime encore le stage « Home studio ».
En 2012, je crée la formation « Music & Sound Design » d’ISART (école consacrée au film d’animation), et coordonne celle-ci pendant sa première année d’existence.

Depuis l’été 2013, je fais partie de l’équipe pédagogique de Cours Florent Musique, nouveau cursus de formation consacré aux métiers des musiques actuelles, qui accueille sa première promotion d’étudiants en octobre 2013. Je m’occupe de dispenser les cours de ear training et d’analyse musicale.

En 2009 je commence aussi à développer mon activité de formateur de façon indépendante, en accueillant mes élèves ou stagiaires dans mon studio à Paris dans le 3e arrondissement. En plus des axes pédagogiques précédents, je donne alors aussi des cours de composition. Souhaitant  développer cette activité de formateur indépendant, en 2013  je crée l’atelier 440. Sous cette nouvelle enseigne, avec le concours d’amis et partenaires enseignants, je propose des stages de formation professionnelle pour les musiciens, mais aussi des cours de musique pour les enfants à Paris.